Samedi 9 juillet, 20h
Saint-Hubert
Basilique

CÈSAR FRANCK, DE L’AUTEL AU SALON

© Lino Bernardo

Voix humaine ou voix céleste ? Pour César Franck, l’une est souvent la métaphore de l’autre.

Qu’elles soient profanes ou sacrées, les œuvres vocales de ce programme illustrent une partie méconnue du legs du compositeur, et plusieurs pièces sont ici présentées pour la première fois. Composées entre 1846 et 1889, ces différentes partitions accompagnent le développement artistique du musicien et forment une palette de merveilleux moments de musiques intimistes. D’un bout à l’autre de ces attachantes découvertes, on découvre ici le talent du compositeur et son écriture subtile et raffinée.

Chœur de Chambre de Namur
Caroline Weynants, soprano ; Caroline de Mahieu, mezzo-soprano ; Gwendoline Blondeel, alto ; Maxime Melnik et Pierre Derhet, ténors ; Kamil Ben Hsain Lachiri, baryton ; Edward Vanmarsenille, basse

Thibaut Lenaerts, direction

Programme :

CÉSAR FRANCK (1822 – 1890)
Œuvres chorales

Domine Deus in simplicitate (Chœur, harmonium et violoncelle)
Salut jour vénéré (chœur de femmes, harmonium et piano)
Domine non secundum (chœur et harmonium)
Pizzicati et andante: extrait de Sylvia de Léo Delibes (harmonium et piano)
Tantum ergo (baryton solo, violoncelle, chœur et harmonium)
Premier sourire de mai (chœur de femmes et piano)
Panis angelicus (ténor solo, violoncelle, piano et harmonium)
Dextera Domini (trio solistes, chœur, violoncelle et harmonium)


Prélude, fugue et variations (Harmonium et piano)
Deux duos (chœur de femmes et piano)

  • Aux petits enfants
  • Les danses de Lormont

Quare Fremuerunt gentes
(baryton solo, chœur, harmonium, violoncelle)

3 extraits de l’oratorio Rebecca

  • Sous l’ombre fraîche des Palmier (chœur de femmes et piano)
  • Nous marchions avant que l’aurore (chœur des chameliers et piano)

Danse lente (piano)

  • En toi mon Dieu, notre âme se confie (Chœur et piano)

Retour